RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    Uchrona Secunda – Miroir, mon beau miroir...






    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    avatar
    Néophyte
    Voir le profil de l'utilisateur







    La beauté.

    Pour certains, elle est une arme. Pour d'autres, une jalousie, un but, voire une malédiction.

    Que diriez-vous de votre apparence ? J'imagine que nul ne désire être qualifié d'hideux. Parfois, l'on se complaît dans sa beauté en oubliant qu'elle est à double tranchant. D'autre fois, on désire être beau, séduisant, alors que nous le sommes déjà... Mais moins que d'autres.

    Nul ne semble être d'accord avec une conceptualisation précise de la beauté. Alors un beau jour... il décida de changer les choses à tout jamais.

    Ce magicien travailla toute sa vie à faire cesser toutes ces instabilités de l'esprit et du corps humain. Pour lui, tout le monde se devait d'être aussi beau que lui pour être heureux. Anéantir la laideur. Il créa finalement, après des années de recherches intensives, un gaz surpuissant destiné à inverser les rôles.

    Tous les individus de la planète seraient conformes à ses propres standards de beauté !!

    Cette homme s'appelait Ichiya Vandalei Kotobuki.

    Et il plongea le monde dans un chaos sans précédent.

    Où tous ceux que l'on trouvait moches étaient devenus beaux... et tous les canons de beauté se paraient d'une apparence pour le moins... repoussante.

    C'est alors que la guerre fut déclarée entre les moches, voulant retrouver leur splendeur, et les beaux, refusant d'arborer de nouveau leur faciès.


    Les beaux : Dirk "Red-Hot"

    Les moches : Nina "Hyperprotéinée" Andersen

    Zélos "J'ai-des-rides-à-24-ans" Wilder Bonus

    Igni "Monoculaire"

    Liesel "Bowlingelwald" Engelwald

    Ysaline "Ysaffreuse" Todella

    Alkael "Méphisto" en laisse"

    Annaya "Dentelée" Fitzgibbons

    Leah "Bombasse" Von Vendergarten

    Important : Le background et les règles !

    (Note : Comme, il faut bien l'avouer, la majorité des PJ sont considérés comme "beaux", il ne faut en aucun cas hésiter à intégrer à ce bac à sable ses propres PNJ susceptibles d'équilibrer la balance !)

    Revenir en haut Aller en bas

    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    De touts les attraits de son corps, Nina préférait, et de loin, sa chevelure auburn, reflétant des couleurs ambrées et chocolatées sous un soleil au rendez-vous, tombant, en boucles ou lisses, sur son dos et son bassin.

    Elle en prenait grand soin.

    Tous les matins, à de rares exceptions, elle enduisait ses cheveux d'une huile de rose, parfumant pour la journée le sillage de ses pas lorsque ceux-ci volaient, souples, derrière elle. Raison de plus pour marcher la tête haute.

    Malheureusement, à son réveil, ce jour-ci... Son miroir se brisa devant elle.

    « Mais qu'est-ce que... HYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

    La glace sombra en poussière sous le cri le plus strident que la brune eût jamais poussé.

    Nina.

    Elle... Enfin "elle"...

    Ressemblait à un culturiste chevelu à frange !

    « Igni c'est terrible !! Courons voir le maître, il... Oh par Lucifer, Igni !!
    — Puirgh... » grommela le... familier.

    Prenant ses jambes à son cou et Igni dans sa grande main calleuse, Nina courut plus vite que jamais dans les couloirs d'Æternitas. Pas le temps de chercher à comprendre. Le maître était son seul espoir.

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    Debout, le regard plongé sur sa maquette, Liesel était penché sur son projet depuis la veille et n’avait pas dormi de la nuit. Il sentait sur son visage les cernes se creuser un peu plus chaque heure et il n’avait pas encore osé observer les dégâts dans un miroir.

    Son objectif : créer une grande maquette de la guilde pour la mettre dans le hall. La créer n’avait pas été dur, mais il voulait surtout l’animer, pour que chaque personnage suive sa routine. Il avait passé des heures à gribouiller, raturer, effacer, réécrire le brouillon du cercle magique qui s’occuperait de donner vie à tout cela.

    « Si je ne me suis pas trompé, ça devrait marcher… Et… Es werde Leben ! »

    À ces mots, le mini-lui monochrome s’inclina devant son créateur puis s’en alla dans sa chambre pour lire un livre. Liesel ne pouvait s’empêcher d’admirer bêtement la vie miniature qu’il venait d’imiter.

    Avant de célébrer sa victoire par bon chocolat vanillé, il alla dans sa salle de bain pour se débarbouiller, mais s’immobilisa devant le miroir fissuré qui affichait son reflet distordu.

    « Qu-Qu-… Qu-… »

    Ses jambes en coton ne purent plus le supporter et il tomba ; ses joues gonflées amortirent sa chute. Il vit à l’autre bout de la pièce une petite vouivre de papier heurter la Petite-Haute-Tour, qui écrasa les dortoirs et le mini-Liesel avec. La maquette mourut tout comme l'esprit de l'albinos. Il resta là, allongé, sans-âme. Mais un cri strident résonna depuis l’étage des filles et le poussa à se relever. C’était la voix de Nina ? Il s’interrogea, mais ça ne lui ressemblait pas.

    Il accourut donc aussi vite que possible, mais s’aperçut du coin de l’œil qu’un être affreux le guettait par la fenêtre. La présence d’un tel démon le mit sur ses gardes et il dégaina ses feuilles, mais en le voyant remuer la queue quand leur regard se croisa, il se posa la question.

    « A-Alkael ? »

    La chienne maudite rentra retrouver son maître qu’elle avait reconnu d’un coup d’œil.

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    La première chose que Nina trouva en s'enfuyant telle une drama queen dans un soap opera ne fut pas son tant espéré Maître Mugetsu. Ni même son épouse. Mais un amas maigrichon gisant au sol de l'escalier commun des dortoirs.

    Ses cheveux un peu longs avaient la couleur de l'argile pas fraîche. Déjà, c'était un bon indice, mais comment se tromper sur l'identité de la personne à demi-morte lorsqu'on détaillait sa tenue rose, blanche et noire caractéristique ?

    « Euh, Z... Zélos ? »

    Comme il ne se réveillait pas, la jeune "femme" le poussa du bout de son large pied. D'ailleurs, la vue de cette cuisse bodybuildée lui donna la nausée...

    ... Mais rien ne se produisit.

    « Igni, essaie de le réveiller, s'il-te-pl-... MAIS PAS COMME CA !! »

    La boule de slime avait en effet grossi et enveloppé – gobé, disons-le – le crâne entier du prétendu Zélos qui, asphyxié, commença à être pris de spasmes.

    « Gwarf ! Gwarf ! Grrrr... »

    Intriguée par ce grognement canin inhabituel, Nina tourna son visage carré vers l'origine du son. La chambre de Liesel. Devant, une bête décharnée et noir de jais...

    ... Et une boule à demi-chauve.

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    L'albinos renversa le pot de fleur qui décorait le coin du couloir ; son large popotin balayait tout sur son passage. Liesel, essoufflé, remarqua également sa voix plus aiguë, mais plus rien ne pouvait l'étonner.

    C'est ce qu'il pensait jusqu'à heurter un mastodonte qu'il n'avait pas vu. Il eut peur de le renverser, mais le colosse n'avait pas bougé d'un poil. En le regardant dans les yeux et en observant la scène à ses pieds, il bafouilla.

    "N-Nina !? Ne me dit pas que... C'est moi, Liesel... Alors je ne suis pas le seul..."

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Néophyte
    Voir le profil de l'utilisateur







    C'était un matin comme les autres ou presque ! C'était presque un matin comme les autres, si tu n'étais pas tombé sur ton miroir. Tu t'étais touché le visage plus d'une fois, tu n'en croyais pas tes yeux. Tu avait même touché le miroir pour voir si c'était réel. Et tu avais bien vu que c'était réel. Tu t'étais habillé à la va-vite, tu avais crié le nom de ton compagnon

    « Snow » Ta douce et belle voix était devenue laide elle aussi, tu avais une voix de canard. Comme si tu parlais avec le nez bouché.

    Mais pas de réponse, il n'était pas avec toi. Tu ne ressembler à rien, tu avais mis tes vêtements à la va-vite. Un coup droit, un coup à l'envers. De toute façon physiquement, tu ne ressembler plus à rien. Tu avais couru dans les couloirs d'Aeternitas, tu cherchais de l'aide. Tu étais une nouvelle entrante dans la guilde.

    « Je suis moche ! Aidez-moi ! Je suis devenue trop moche ! »

    Tu criais cette phrase pour attirer ceux qui voulaient bien t'entendre. Et dire que tu prenais soin de ton corps, tu avais gagné le pompom aujourd'hui. Tu étais laide.

    Revenir en haut Aller en bas

    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    Mais qu'est-ce qu'il se passait, bon sang ? Nina ne voulait pas croire que la boule de graisse – littéralement, hein – chauve à dents de rats qui lui faisait face était Liesel... Liesel, son camarade de guilde, le partenaire aux côtés duquel elle avait vaillamment combattu à Vega.

    La femme protéinée secoua la tête. De toute manière, elle-même avait un physique drastiquement modifié. Elle souffla tout l'air de ses poumons pour évacuer le stress montant. Le Maître. Trouver le Maître. Avant toute chose.

    Alors qu'elle intimait cela à Liesel, une voix féminine mais ô combien désagréable surgit de l'étage supérieur. La silhouette macrocéphale qui se présenta, en panique totale, était inconnue au bataillon.

    « Qui... Qui es-tu ? » demanda Nina, incrédule.

    De sa voix de canard, la fille expliqua brièvement qu'elle était nouvelle à la guilde et qu'elle s'était réveillée parée de cette laideur bien apparente.

    « Bon, ça suffit, décréta la brune avec fermeté. Trouvons le Maître ou Shirona qui nous mènera à lui. Je REFUSE CATÉGORIQUEMENT de rester dans cet état. JE REFUSE ! »

    Et elle mena la marche vers l'extérieur des dortoirs.

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Je dors encore à cette heure-ci. Je fais des rêves particuliers, surtout en étant allongé sur le ventre, il paraît que ça favorise ce genre de rêves. Puis sans savoir pourquoi, le rêve s'efface et je me réveille. Je me retourne et me redresse, encore la tête dans les choux. Je baille en m'étirant. Je dors en boxer, et je calme la proéminence qui apparaît sur la couverture en pensant à autre chose.

    Je me sens un peu plus lourd que d'habitude et sens quelque chose d'étrange au dos. Je me lève alors et titube une seconde. Je me dirige vers le miroir de ma chambre. J'arrive devant. Ma première réaction est de demander à la personne devant moi de se pousser. Cet individu est franchement pas beau. Déjà il est bossu et puis sa tête, il n'y a rien à sauver, tout est déformé. Et puis il est plus... imposant que moi.

    Pardon monsieur.

    Mais je remarque qu'il bouge les lèvres en même temps que moi. Alors je décide de faire un mouvement, lever les épaules par exemple. Il le fait aussi... Pourquoi il m'imite ce con ? Je saute sur place et il saute. Je plisse les yeux... Et cet idiot le fait aussi. Ne me dites pas que... Je regarde mon corps qui semble plus large que d'habitude. Je me touche un peu partout en regardant le miroir.

    Que...

    Je crois que je suis en train de comprendre. Je me suis transformé ! Sûrement quelqu'un qui a mis une potion dans mon verre hier soir... Si je découvre qui a fait ça... Eh bien, je ne pourrais rien lui faire... Je suis encore trop faible. Mais je peux très bien râler. Ça c'est dans mes compétences. Mais il va me rendre mon apparence normale !
    Je m'habille alors, mes vêtements sont un peu serrés à cause de mon gain de volume. Je sors alors de ma chambre. Puis je regarde autour de moi. Je regarde ma chambre puis le reste. Cet endroit... M'est étranger. Ma chambre a été téléportée ici ? Ou est-ce la guilde qui a changé si vite ?

    Je me pince pour voir si c'est un rêve mais ça fait juste mal et ça ne me réveille pas. Ça veut dire que c'est peut-être pas un membre du Comité qui est responsable de cela. Je soupire un peu et décide d'explorer un peu les lieux. Je reste sur mes gardes, au cas où un ennemi surgirait pour m'attaquer. C'est peut-être un piège après tout.

    Revenir en haut Aller en bas



    Contenu sponsorisé







    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




    - Sujets similaires