RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    Intégration de Thorn Faulen






    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Ven 12 Jan 2018, 22:16
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Toujours à terre, l'homme ne bougeait pas, mais ne mourrait pas. Leah haussa les épaules et indiqua à Tobias de rester près du mage - que le familier devait de toute façon dépasser en terme de puissance magique - pendant qu'elle s'éloignait. Elle voulait retenter la chose, l'eau là, c'était inhabituel mais plutôt intéressant. Elle se décida à méditer quelques minutes avant de passer à l'action, préférant bien se préparer.

    Assise sur un rocher glacé, elle avait fermé ses yeux et vidé son esprit. Ne persistaient que le froid mordant du vent, de la roche, l'humidité de l'air, le sifflement violent du vent entre les crocs de glace, l'aura magique de Tobias et celle, plus faible, du mage, les bruissements réguliers mais ténu que Tobias émettait. Sans bouger de sa position, elle lança une nouvelle gerbe d'eau, qui n'était certes pas très chaude, mais bien liquide. Elle avait réussi du premier coup, pas instinctivement certes, mais en se concentrant pour créer de la "glace" imparfaite, désordonnée, agitée, elle avait réussi.

    Tout en réessayant deux ou trois fois, elle réfléchissait à la source de cette réussite si "facile". La magie de l'eau était sans nul doute proche de la glace, mais ce n'était pas parce qu'un mage possédait la terre qu'il possédait la pierre aussi facilement pour autant. La réflexion la porta loin, vers sa mère, vers son présupposé père, vers les secrets de famille dont elle n'avait pas entendu parler depuis des lustres. Elle ferait peut-être bien de se pencher un peu dessus en rentrant à la guilde.

    En parlant de guilde, l'autre mage s'était relevé, toujours affaibli mais bien sur ses pattes. Elle le laissa approcher sans un mot et afficha un visage de glace quand il déroula sa tirade. La jeune reine serra les dents en entendant ces mots, se sentant humiliée, rabaissée, mais pas en danger. Elle était bien trop forte pour cela. Elle mit du temps à répondre, mesurant à quel point cet homme pourrait intéressant pour la guilde Lio, mais absolument dégoûtée par cet être répugnant.

    Effectuant un mouvement simple de la main, elle créa une rapière en glace, très émoussée, qui lui permit de pousser le mage d'un mouvement lent mais déterminé, la lame apposée sur son torse, sans le planter pour autant. Elle afficha un visage répugné.

    - Recules, s'il-te-plait. Bien, je vois que tes parents t'ont donné une éducation comportant quelques écueils. Au moins tu sais qu'il faut vouvoyer les gentes dames, c'est un début. En revanche, le reste ne suit pas, hein. Alors ce qu'on va faire, c'est qu'on va bien sagement s'asseoir sur une monture et suivre la gentille dame, d'accord ?

    Ce disant, elle généra sans trop de mal un second Tobias ailé, poussant toujours l'homme de sa rapière afin de l'y faire monter.

    - Gentiment, hein. On va aller voir des... tordus comme toi pour... discuter.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Ven 12 Jan 2018, 22:47
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Je n'ai... Pas trop le choix, hein ? Sachez simplement que mon éducation est inégalable et que je m'exprime aussi parfaitement qu'un Dieu descendu sur terre face à ses créations les moins réussies. Après tout, je suis le très noble descendant des Faulen.

    Même si l'expression faciale du jeune homme était diamétralement opposée à ses paroles, celui-ci suivi la jeune femme sans, en apparence tout du moins, pester plus que cela.

    Si je n'étais pas aussi fatigué... Et que tu n'avais pas quelques années de raffinement supplémentaire que moi... Mais rien ne sert de s’apitoyer sur son sort. Un jour, quand j'aurai atteint l'apogée, on verra si tu oses mordre dans la chair du cygne alors que tu n'es qu'un crapaud.

    Puis-je au moins savoir où vous me conduisez ? Et retirez-moi ce glaçon. Si je n'étais pas aussi épuisé, je vous aurai transformé en travers de porc ou en rôti de porc... au caramel. Oui, c'est bon ça le caramel. Vous en avez sur vous ? Ah... Et puis des pommes ? Vous avez des pommes ? Un rôti de porc sans pomme, c'est un blasphème ! Mais il ne faut surtout pas des golden. Ah ça non, pas du tout. Vous m'écoutez ? PAS DES GOLDENS !

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Mar 23 Jan 2018, 20:46
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    - En effet, tu n'as pas le choix, Faulen.

    Elle avait prononcé son nom avec cette même condescendance, attendant patiemment qu'il chevauche son destrier glacé, en ignorant ses paroles bizarres. Ce que cet homme pouvait être étrange : des pommes ? Qu'avait-il avec ses pommes ? Et avec les goldens alors, où était le problème ? Elle haussa les épaules, le poussant un peu plus jusque sur le tigre gelé.

    - Tu vas sûrement mourir de froid en chemin, mais on te ranimera à la gare, mh ? Et t'en profiteras pour te doucher dans le train, je ne vais pas te présenter au maître ainsi.

    Toujours ce même ton avec cet air légèrement dégoûté. Leah était déjà remontée sur Tobias, qui s'élançait à la suite de son jumeau, à travers les flocons épais secoués par le vent glacial d'Iceberg. Le voyage jusqu'à la gare d'où partait le train qui menait jusqu'au Centre n'était pas très long, mais il suffirait effectivement à mettre ce descendant Faulen dans de beaux draps s'il était trop crevé. Mais il y avait généralement des mages de soin dans le train, ils pourraient le réanimer s'il n'était pas mort. Encore fallait donc qu'il ne mourût pas.

    La reine gardait un œil à demi-ouvert fixé sur son dos, pour s'assurer qu'il ne lâchait pas prise. Au final il ne faisait pas si froid, Leah n'en souffrait presque pas. Puis l'autre était relativement bien vêtu, en plus d'avoir ingurgité de la viande de vouivre quelques minutes plus tôt. Il devrait s'en remettre, quand même...

    Finalement, ils arrivèrent à bon port. À première vue, ils étaient toujours perdus dans cette immensité de glace qu'était Iceberg, mais Leah savait pertinemment qu'à une cinquantaine de mètres au nord s'écrasaient les vagues de l'océan sur la banquise du pays. Ils étaient proches de la limite du pays, là où la seule gare du Comité en Iceberg se trouvait. Elle descendit de son destrier, s'approcha de l'homme, qui tenait debout.

    - Suis-moi.

    Il n'en avait pas le choix et ne tenterait rien d'insolent, car de toute façon il était frigorifié et elle avait un troisième oeil qui marchait à quatre pattes derrière lui tel un félin prêt à bondir sur sa proie. De pâles escaliers semblant taillés à même une pierre blanche les firent descendre doucement sous terre, avant qu'il n'arrivent dans un dédale de galeries glacées censées décourager les curieux. Ils croisèrent plusieurs hommes tous vêtus de noir et lourdement armés que Leah salua, salut qu'ils lui rendirent tous avec une extrême politesse et un extrême respect, rappelant ou dévoilant ainsi son titre au mage noir qui l'accompagnait. Personne ne posait la moindre question. Elle fut invitée par le dernier des agents qui croisa leur route, à rejoindre sans plus tarder le premier wagon du train noir de suie qui se trouvait maintenant face à eux. Une machine impressionnante, vieille et sale, mais possédant un cachet indéniable.

    - Madame, nous faisons partir le train dès votre embarquement si vous le désirez, fit-il prestement, s'inclinant.

    - Non merci, nous attendrons le départ dans une demie-heure, de toute façon nous avons à faire.

    Ce disant, elle jeta un regard dédaigneux à la bête qui la suivait toujours - oserais-je dire comme un toutou ? - le détaillant de la tête aux pieds.

    - À la douche, déclara-t-elle simplement en montant dans le wagon, le dirigeant à travers un train aux allures fidèlement steampunk jusque dans une salle de bain improvisée, où se trouvaient quelques seaux d'eau, froide. Elle ne prit pas la peine de sortir de la pièce, préférant le surveiller de près.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Mar 23 Jan 2018, 22:57
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Mourir ? Haha... Non, impossible. I-M-P-O-S-S-I-B-L-E ! Tant que ma part du contrat n'aura pas été achevée, je suis immortel. Dommage pour vous, n'est-ce pas ? Héhéhé... Par contre, mon sort sera bien pire qu'une piteuse mort. Après tout, j'ai mangé une golden... Mais elle était si bonne !

    Suivant sans rien ajouter, je m'endormis sur la monture, rêvant de choses plus étranges les unes que les autres.
    Sans faire vraiment attention à ce que je voyais ou bien pouvais faire dans le "monde éveillé", je ne repris conscience que bien plus tard, lorsque la jeune femme se tint devant moi à me forcer à me laver. Était-elle tant en manque de contact physique pour tant tenir à me regarder ? Ou bien avait-elle peur que je ne disparaisse ? Dans tous les cas, puisqu'elle tenait tant à admirer mon divin physique elle allait être servie.

    En temps normal, je vous aurais fait payer pour avoir la chance d'ainsi m'admirer. Mais bon... On peut dire que vous êtes chanceuse. Et si jamais je vous fait envie, je peux réfléchir à l'idée de vous satisfaire. Ne pensez toutefois pas que je suis homme facile. Au contraire, je suis très strict à ce niveau là.

    Sans me presser, je retirai ce qui me servait de vêtements en commençant par les chaînes et les cordes qui m'avaient été passées afin de me "condamner". Allant dans le sens de ma corruption, mon corps mis à nu fut l'objet d'un bien triste spectacle.

    Parmi les éléments les plus voyant, mon membre dressé comme un I n'était pas celui qui se démarquait.

    Commençons par le visage. Le teint cadavérique, les lèvres gercées et violacées, les cheveux cassés et noircis par le manque de nutriments, les pupilles dilatées, l'iris aussi noir que les ténèbres les plus profondes, il fut assez compliqué de me définir comme "vivant". Mais ce n'était que le début.

    Mes bras, bien que plutôt bien dessinés avec leurs fins muscles étaient dans un état affreux. Recouverts de plaies mal cicatrisées et purulentes, on pouvait aussi apercevoir par endroits des abcès aux teints vomitifs renfermant une substance à peine moins dégoutante.

    Mon dos était lui aussi couvert de cicatrices en tout genre, mais celles qui revenaient le plus souvent étaient les traces de coupure laissées par des lames ainsi que des brûlures.

    Seules mes jambes étaient épargnées si l'on ignorait les scarifications.

    Faisant comme si tout était normal, je commençais par arracher avec soin les ongles de mes doigts et de mes orteils avant de soigneusement les placer en une pile à terre. Ils me servirent rapidement de scalpels afin de retirer tout le pus que mon corps pouvait porter. Cela faisait extrêmement mal et fut très long. Heureusement que mes nerfs en avaient tellement subi que je ne ressentis presque rien.

    Cette étape passée, je pus enfin me "laver". Cela ne prit pas plus de 15 minutes. Puis après m'être séché, je me rhabillais. Le résultat final, bien qu'atypique, n'était pas repoussant. Certes, qualifier une personne possédant un physique tel que le mien de belle relevait du blasphème, mais il était néanmoins compliqué de me qualifier de hideux.
    Car bien que cette description n'a rien d'enviable, l'aura que je dégageais pouvait presque la faire oublier.

    C'est quoi la suite ?

    Revenir en haut Aller en bas



    I am the true incarnation of the Original Sin.


    Rappel:

    Pride = Orgueil
    Sloth = Paresse
    Greed = Avarice
    Envy = Envie
    Lust = Luxure
    Gluttony = Gourmandise
    Wrath = Colère
    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Dim 28 Jan 2018, 18:03
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Loin, très loin, d'avoir envie de profiter du spectacle, la jeune femme s'était installée dans un coin de la pièce, debout contre les murs en métal de la pièce "de bain". Elle tâchait d'ignorer totalement les actions de l'autre mage, centrant sa vue sur les pages de son livre d'aventures, déconnectant tant bien que mal son ouïe et ne bougeant que pour tourner page après page, au rythme des minutes qui s'écoulaient. Elle avait à peu près identifié, au sons et aux quelques bribes d'informations qui lui parvenaient quand elle levait son nez pour s'assurer que tout se passait correctement, le type d'hygiène que le descendant Faulen pouvait avoir. Aussi, elle se répéta plusieurs fois dans sa tête que si cet individu entrait au Comité, elle ne devrait plus trop s'en approcher. Il était sale et effrayant, dégoûtant pour sûr.

    Lorsqu'enfin, après de longues minutes de souffrances psychiques face à la scène qu'elle essayait d'ignorer, l'homme lui assura avoir fini sa toilette, elle hocha la tête et se dirigea vers la porte, emportant l'individu avec elle vers l'avant du train. Ils étaient déjà dans le premier wagon, mais s'il y avait quelque chose - quelqu'un - à voir, c'était dans la locomotive. Elle ouvrit sans précautions la porte donnant sur l'extérieur, le fin interstice entre les deux habitacles et ouvrit également la porte d'en face, avec sa clé. Leah traversa sans mettre le pied sur la charnière en métal qui liait le wagon à sa locomotive, de toute façon même si elle l'avait fait cela n'aurait pas été un danger puisque le train était encore à l'arrêt.

    S'assurant que l'autre suivait toujours, elle pénétra la cabine du conducteur. L'on ne pouvait dire qu'elle avait eu du flair, car de toute façon ce n'était pas sa volonté propre qui l'avait menée jusqu'ici, mais Lio était bien là, nonchalamment adossé sur le siège, les pieds posés sur le tableau des commandes. Il ne prit pas la peine de se retourner.

    - Ma princesse, quelle horreur m'amènes-tu là ?

    Il se leva ensuite, sourit à Leah qui lui rendit son sourire avant de s'approcher de l'intrus.

    - À qui ai-je l'"honneur" ?

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Lun 29 Jan 2018, 21:39
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Toujours sans mot dire, je suivis la jeune femme qui semblait presque programmée. Mes yeux se baladaient de temps en temps afin de tenter de savoir où je me trouvais, mais mis à part une sorte de wagon métallique et une étendue de neige infinie, rien ne me paraissait digne d'intérêt.

    Au bout de quelques instants, je "vis" une seconde personne. Encore que "voir" était un terme bien trop fort. Son aura, oppressante, fit se recroqueviller Wrath. Autant dire que je n'allais pas pouvoir faire grand chose. D'autant plus que Sloth se préparait à surgir à n'importe quel moment, que Gluttony et Greed étaient parti aux côtés de Wrath pour "ne pas le laisser seul" et que Lust n'avait toujours pas pointé le bout de son nez.

    Quand enfin le second antagoniste à ma personne se dessina sous mes yeux, une lueur démentielle m'envahit.

    Je ne suis pas seul ! Héhéhé... Greed, Wrath, Lust et même Dementia. Je les vois en toi ! Oui, ils sont présents. Je ne suis pas SEUL ! Non... Mais c'est étrange. Pourquoi tiens-tu tant à les cacher ? Tu devrais les laisser s'épanouir ! Ton potentiel en serait décuplé, c'est certain ! Mais non, quel gâchis...

    Me rendant compte que j'avais hurlé pour pas grand chose, je repris mon calme d'un éclaircissement de voix.

    La moindre des choses, c'est de se présenter avant de demander à autrui d'en faire autant. Nous ne sommes pas dans un interrogatoire ni en présence de bouseux à ce que je sache. Bref. Faulen. Thorn Faulen. Vous n'avez pas besoin d'en savoir plus, pleutre qui ne laisse pas libre court à ses péchés.

    Je suis l'incarnation même de The Original Sin. Lorsqu'Eve a écouté le serpent et a croqué dans la Golden... Oui c'est à ce moment même que je suis né. Hahahaha... Une Golden. C'était INTERDIT. MAIS C'EST SI BON !!! Dommage qu'il ne faille croquer que des pommes... Pauvre de toi Adam.


    Et sans crier gare, une larme de sang glissa le long de ma joue gauche. Sang qui, de façon tout à fait particulière, ne coula pas rouge mais noir.

    Revenir en haut Aller en bas



    I am the true incarnation of the Original Sin.


    Rappel:

    Pride = Orgueil
    Sloth = Paresse
    Greed = Avarice
    Envy = Envie
    Lust = Luxure
    Gluttony = Gourmandise
    Wrath = Colère
    Re: Intégration de Thorn Faulen par Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé







    Revenir en haut Aller en bas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




    - Sujets similaires