RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    Intégration de Thorn Faulen






    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Intégration de Thorn Faulen par Leah le Lun 01 Jan 2018, 21:01
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/









    Perchés sur le balcon de la plus belle et grande chambre du château de Shola, la douceur de leur étreinte n'avait sûrement pas d'égal à des kilomètres à la ronde. Comme chaque fois qu'ils en avaient l'occasion, lors d'une pause entre deux obligations, ils se retrouvaient, plus épris que jamais, dans un environnement paisible que personne n'avait le droit de troubler, sous peine de se voir démettre de ses fonctions et de ses membres quasi-instantanément. Même l'autorité de Lio n'avait plus d'ombre sur leur relation, depuis que l'évidence avait été mise à la lumière que sans Setzer, la princesse - reine maintenant - Leah n'était plus encline à faire quoi que ce soit. Malgré leur jeunesse, ils avaient beaucoup appris l'un de l'autre et Leah remarqua immédiatement l'air inquiet de son amant lorsqu'il se défit de ses caresses.

    - Un problème ?

    - Je repense à ce que je t'ai dis tout à l'heure. Ce monstre, dont on relate les horreurs, et s'il parvenait à rejoindre Shola ?

    - Setzer, tu as là des soldats des plus fidèles et des plus braves de tout le pays, tu n'as pas à t'inquiéter d'une quelconque menace. Ton, notre, royaume est bien protégé et pas seulement par tes gardes, tu le sais.

    - Mais il y a des villages ravagés où l'on témoigne d'une cruauté sans nom. Les rumeurs disent qu'il s'agit là d'un mage possédant des pouvoirs atroces. Je ne suis pas friand des racontars, mais crois-moi qu'il y a de quoi s'en soucier.

    Restant silencieuse, Leah se dirigea vers l'intérieur, rassemblant ses quelques affaires et se préparant déjà à partir.

    - Soit, mais ça m'étonnerait qu'il y ait réellement de quoi s'inquiéter, sinon j'aurais déjà été mise au courant. Je vais voir ce que je peux faire.

    Embrassant le sourire léger du roi, elle s'assura qu'ils soient bien raccords sur le prochain rendez-vous qu'ils se donneraient, avant de rejoindre Tobias qui l'attendait en contrebas. Sans s'émouvoir devant les jours qui la séparaient à nouveau de sa prochaine rencontre avec Setzer, elle s'élança avec son familier à la recherche du fameux monstre. D'après ce que lui avait raconté le roi, la bête - ou le mage, peut importait - était plus au sud. Elle fit de son mieux pour localiser une quelconque émission d'Aeternanos notable mais rien ne lui venait.

    Après une heure et quelques minutes de voyage, elle ressentit, pendant une poignée de secondes, une très très légère perturbation du champ aeternanique qui lui fit légèrement modifier sa trajectoire. Survolant un pic de glace immense, elle passa soudainement au dessus d'une vouivre de taille relativement impressionnante, comme elle en avait rarement vu. Elle se hâta de rejoindre le sol avec sa monture. La vouivre avait déjà remarqué leur présence. Une fois à terre, Leah perçut un peu plus clairement la puissance d'un autre mage, ô combien proche mais... tout de même très faible. En gardant un œil sur la bête, que Tobias avait par ailleurs déjà commencé à chasser comme si c'était un jeu, elle balaya les environs du regard.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Lun 01 Jan 2018, 21:55
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur








    Depuis combien de temps j'errais ? Je ne saurais le dire.
    Depuis combien de temps n'avais-je pas mangé autre chose de que la chair humaine ? Je ne saurais le dire.
    Depuis combien de temps ne sentais-je plus le froid ? Je ne saurais le dire.
    Depuis combien de temps ne m'étais-je pas reposé ? Je ne saurais le dire.

    Les seules choses dont je me souvins étaient de mon nom, mon origine et mes sentiments.
    Tel le nuage, sais d'où tu viens, mais pas où tu vas.

    C'est ainsi qu'après être sorti d'un énième village dévasté par les flammes de ma colère, je marchais sans but dans la même direction. Peut-être que je trouverais quelque chose de différent. Ou peut-être que la mort me trouvera avant. Mais tout ceci n'est que futilités. La seule chose qui me permettrait d'établir un plan et de savoir vers où me diriger serait de manger quelque chose de sain.

    GLUTTONY

    Oui, c'était lui. Les autres ne me pesaient pas autant que lui. Insatiable, comme un trou noir. Qu'est-ce que je n'aurais pas donné pour manger quelque chose de gustatif et pas de la banale chair humaine si insipide... S'il n'y avait pas qu'une étendue de neige infinie dans ce pays, j'aurais très certainement commencé à sucer des cailloux pour calmer mes papilles.

    Mais alors que j'allais encore très certainement me diriger vers un autre petit village sans nom et sans histoire, un bruit me fit à la fois chaud au cœur et froid dans le dos. La dernière fois que je l'avais entendu, la famille était présente et cela s'est soldé par un véritable banquet. Ce son à la fois si doux et si strident ne peut provenir que d'une seule créature : une vouivre.

    Lui qui me rendait presque fou me fit prendre une bouffée d'adrénaline pure. Il ne serait pas simple de m'en défaire, mais même si je devais fuir, au moins je parviendrais à en récupérer un morceau et à le calmer. Ce serait une bonne chose.

    Bien évidemment, la créature m'avait repéré depuis bien longtemps, mais je n'étais pas en reste. Dans ces moments où il est en plein éveil, il me rendait aveugle et m'ôtait tout sens de raison.

    GLUTTONY

    Deviens part de mon être supérieur... Je saurais te récompenser à ta juste valeur. Gluttony's appetizer !

    N'ayant rien d'autre à me mettre sous la dent, je pris une énorme bouchée de ma main, arrachant la chair et la peau, ne laissant paraître que les os. L'autophagie était une pratique que je me voyais souvent employer afin d'éveiller les pouvoirs de Gluttony. Ces derniers se manifestaient par un décuplement des capacités physiques se basant sur la qualité nutritionnelle de l'aliment ingéré avant d'activer le sort.

    Partant du principe que mon corps était en plutôt bon état d'un point de vue médical, la puissance gagnée, bien que raisonnable, était tout de même notable.

    Elle allait avoir une bonne surprise cette créature volante quand elle allait se poser.

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Mar 02 Jan 2018, 19:05
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Si, avec les échos assourdissants du vent à de telles altitudes, elle n'avait pas perçu les paroles du jeune homme, Leah avait pourtant bien remarqué la tâche noire qu'il laissait sur le paysage. S'approchant sans crainte d'être vue, ses sons toujours atténués par le vent et les bruissements réguliers que provoquait le vol de la vouivre, sa silhouette se fondant parfaitement dans la pureté du blanc de la neige, la reine se faufila, à une distance respectable de l'homme mais qui lui permettait d'observer un peu mieux la scène. Ainsi, le geste dégouttant de l'individu n'avait pas échappé à son regard et elle s'empressa de couvrir sa bouche en réprimant un haut-le-cœur. C'en était presque vomitif. Elle fixa longuement le visage de la bête - elle peinait à le considérer comme un homme - avant de relever subtilement les yeux vers le ciel. Elle fut rassurée quand elle perçut Tobias, lui aussi rendu presque invisible par la clarté du ciel, en comparaison à la vouivre que le mage ne lâchait pas des yeux. Elle ne douta pas que son familier bientôt remarquerait l'intru et la rejoindrait. Pour l'heure, elle reportait son attention sur le cannibale d'un autre genre.

    Il ne semblait pas ressentir de douleur comparable à l'arrachement de la chair ou alors il s'en cachait bien. De toute façon Leah n'aurait pu penser qu'il s'agissait là d'un comportement normal, quel que soit la culture du jeune homme, aussi elle se douta qu'il était question de magie. Elle pensa un instant à ceux qu'on appelait les chasseurs de dragons, qui mangeaient de leur élément pour reprendre des forces et qui parfois étaient amenés à ingurgiter leur propre magie pour survivre. Mais là il ne s'agissait pas de magie mais littéralement de chair. Et la vouivre n'était pas un vrai dragon.

    S'accroupissant encore plus discrètement pour mieux observer, elle regretta de ne pas s'être habillée un peu plus chaudement. La glace était son élément mais rester accroupie à même la neige n'était pas des plus confortable, surtout par un vent pareil. L'homme, lui, devait sûrement être en plus grande détresse, car elle doutait qu'il soit aussi résistant qu'elle. Et ses habits étaient souillés, abîmés par endroits. Il devait forcément s'agir de cet homme qui errait et détruisait les villages. Il allait tuer une vouivre maintenant, mais Leah doutait qu'il en soit capable.

    Malgré le malaise qui la prenait à chaque fois qu'elle posait les yeux sur lui, sur sa main, sur son visage, sur les traces qui persistaient de son acte si inhumain, elle ne parvenait pas à le trouver si repoussant. Il n'aurait pas eu ce geste immonde qu'elle l'aurait sûrement abordé de bon cœur. Sa toilette un peu repoussante ne ternissait pas les qualités que pouvaient avoir son corps ou son visage. Elle resta silencieuse, tiraillée entre deux sentiments. Elle devait en voir plus.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Mar 02 Jan 2018, 20:42
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Ne fais surtout pas le malin avec moi, tu n'es définitivement pas dans la même catégorie...

    Au lieu de faire comme "tout le monde", je fis ce que mon audace surnaturelle me dicta.

    Quand la vouivre descendit en piqué sur moi, je pris bien appui dans la neige et la reçu de plein fouet. Il fut tout de même admirable que je puisse résister quelques secondes avant d'être projeté au sol quelques mètres plus loin. Si seulement j'avais pu manger quelque chose de meilleur, Gluttony m'aurait permis de rivaliser avec la montagne de muscles que la créature représentait.

    Cet échec n'allait pas me faire abandonner, bien au contraire. Un second membre s'éveilla et prit la place de Glutonny. Il s'agissait de Pride. Comment un être parfait tel que ma personne pouvait perdre face à une simple sous-race ? C'était tout bonnement impensable.

    Tu te crois fort ? Ne pense même pas pouvoir me vaincre. Pride's Blight.

    Pris par une douleur aigüe, mon corps relâcha un spasme qui fit jaillir des pores de ma peau une véritable brume de sang qui emplit l'air d'une odeur de fer très marquée. Cette odeur rendit la vouivre encore plus féroce mais me fit sourire plus qu'autre chose. Car quand bien même ses instincts primaires se déchaînaient, l'animal ne remarqua pas que ses écailles pourrissaient à vue d’œil.

    En effet, mon sang, en plus d'avoir une odeur très forte, a une propriété bien spéciale quand relâché par Pride. Il entre en réaction avec les aeternanos contenus dans l'air et les fait s'agiter, rendant une zone centrée autour de moi-même radioactive. Les radiations ainsi dégagées corrompent les chairs. Elles ne sont, pour l'instant, pas très importantes, mais si l'on reste exposé trop longtemps à celles-ci, alors la seule fin n'était pas très glorieuse.

    Malheureusement, je n'allais plus tarder à devoir jouer cartes sur table ou bien perdre la vie.

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Mar 02 Jan 2018, 21:21
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Une nouvelle fois, elle n'avait pas entendu les paroles du mage. Son regard, happé par la scène, ne se détachait de l'homme que pour se poser sur la silhouette menaçante de la vouivre qui s'approchait dangereusement. Quand elle fondit sur lui, visiblement prête à n'en faire qu'une bouchée, Leah eut un mouvement vers l'inconnu avant de se raviser. Il était de toute façon trop tard, elle n'allait pas s'imposer maintenant, surtout que si elle empêchait la bête de le tuer, il était probable qu'elle soit elle-même obligée de s'en charger.

    Non, ce qui pourrait s'avérer intéressant fut qu'il survécût. Bien qu'encore une fois, elle considérait la probabilité de cet événement comme faible, il n'était pas impossible que, malgré sa faible puissance, l'homme pût gagner le combat. Et cette question ne tarda pas à trouver un début de réponse lorsque le mage, pendant un instant, résista à l'attaque du monstre. Maintenant prise dans l'action, comme un enfant devant un film, Leah se leva, sa chevelure blanche toujours discrète devenant néanmoins perceptible au dessus de la neige. Il en aurait été autrement si elle ne sut pas que son pouvoir était supérieur aux deux entités présentes réunies, mais elle avait confiance en ses capacités, surtout que Tobias fonçait à son tour vers le sol, toujours aux trousses de sa proie.

    D'ailleurs, celui-ci, volant avec agilité, ralentit sa course peu avant de se métamorphoser en sa forme la plus propice à la chasse à la vouivre, celle qui lui permettait de mesurer enfin plus de la moitié du monstre. C'est donc un Tobias géant qui mordit sans crainte aucune et avec même un petit air jovial, la cuisse musclée de la bête qui, au même moment, avait reçu en pleine gueule la terrifiante attaque du mage. Prise d'assaut de toute part, la bête des glaces servit à l'assemblée un de ses cris les plus stridents avant de tenter de bouger. Mais déjà les griffes acérées de Tobias saisissaient son dos pour l'empêcher de se mouvoir. Elle n'avait qu'une possibilité : attaquer.

    Leah, elle, n'avait rien perdu de la scène, que ce soit de la répugnante - encore une fois - attaque du mage que des mouvements de son familier. D'ailleurs, au vu de l'aspect que prenaient les écailles de la vouivre, elle se précipita sur les trois êtres, s'imposant entre le mage et Tobias, aux cotés de la vouivre. Sans ce soucier le moins du monde des agissements de cette dernière, elle fit signe à son tigre de reculer et s'enveloppa avec lui dans écrin en glace, de peur que l'attaque du sang - à en juger par l'odeur - ait des relents jusqu'à leur position. Elle ne quittait plus le mage des yeux. S'il voulait la vouivre au dépend de leur sécurité à eux, en lançant des attaques qu'il ne pouvait diriger, alors il se battrait seul.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Mar 02 Jan 2018, 22:03
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Les actions s'enchaînèrent rapidement. Trop à mon goût. D'un coup d'un seul, une femme blanche ainsi qu'un tigre dans le même appareil débarquèrent. Non pas que je n'avais pas besoin d'aide, mais je n'avais pas demandé à ce que l'on vienne me prêter main forte. C'était quoi son problème à l'autre dévergondée ?!

    Me disant qu'ils avaient au moins eu le mérite de détourner l'attention de la bête qui, à n'en pas douter, allait essayer de m'avaler d'un trait, je m'enfonçai bien profondément dans le crâne qu'il ne fallait pas les tuer. Surtout qu'à en juger par leur apparition soudaine, je n'aurais très certainement pas la force de les dévorer.

    Replaçant ma concentration sur le drakéide, Pride laissa place à Sloth. S'ils tenaient tant à m'aider, autant qu'ils se chargent de la tâche eux-même, non ? En réalité pas du tout. Greed. C'était MA proie après tout. Ils n'avaient aucun droit de me la voler ni même de la toucher sans mon accord. Mais... Greed était presque incontrôlable en temps normal. Si seulement Sloth pouvait tenir.

    Secouant la tête, je perdis l'espace d'un instant toute capacité à raisonner. Sloth avait finalement décidé de ne pas intervenir plus longtemps. Sans prévenir, je laissai surgir des entrailles de mon appareil oratoire un cri inhumain.

    Greed's Dementia !

    Pour couronner le tout, Gluttony n'était toujours pas parti. Quand Greed et Gluttony s'associaient, il était facile de me comparer à un loup enragé.

    Ni une ni deux, les yeux injectés de sang, je me précipitai sur la vouivre encore trop concentrée sur sa blessure et, tel un véritable raptor, je pris une bouchée de la tendre viande du monstre qui, à bien y regarder, en était bien moins un que moi-même.

    Grâce à ma force décuplée par Gluttony et à l'aura de de folie pure que Greed m'octroyait, la vouivre se vit infliger une blessure plus terrible encore que la première dont elle fut victime.

    Bien que Pride ne soit plus présent et que l'effet de pourriture ne soit plus actif, Greed polluait les aeternanos m'entourant, rendant toute régénération impossible. Au contraire même, une dégénérescence cellulaire prit place et fit s'aggraver, lentement mais surement, les blessures.

    Évidemment, la vouivre ne resta pas indifférente et déversa un torrent de flammes glacées sur mon corps qui brûla. La douleur ne me fit rien, mais je savais que si le combat s'éternisait, j'allais finir en un tas de cendres. Dommage que Sloth ne veuille pas pointer le bout de son nez.

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Mer 03 Jan 2018, 19:41
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Elle eut besoin de le confirmer par un nouveau coup d’œil, mais ce dernier confirma son impression : le mage changeait souvent d'expression faciale et de posture, comme habité par plusieurs entités. Il changeait perpétuellement, semblant se renouveler à chaque fois. Il n'y avait pas à dire, malgré son apparence mystérieuse et curieusement intéressante, il était effrayant, pour ne pas dire presque repoussant.

    Dans tous les cas, il n'avait pas eu l'air de se soucier de leur présence, reportant quasi-instantanément son attention sur la vouivre, si du moins les étranges troubles qui le prenaient par vagues lui permettaient tout de même d'avoir les idées claires.

    Le cri marquant visiblement le lancement d'un nouveau sort glaça le sang de Leah, qui campait toujours dans sa position, pas prête à abaisser sa défense pour le moment. D'autant plus que le mage venait soudain de se jeter sur la bête, avec peut-être l'air encore plus féroce qu'elle. C'est à ce moment qu'on verrait lequel mangerait l'autre.

    Eh bien oui, définitivement, ce mage était lui aussi une bête, sauvage, sanglante. Peu impressionnée par la scène, puisqu'elle s'efforçait de déshumaniser le mage, Leah resta de marbre, surveillant avec attention cette nouvelle attaque qui visiblement affectait à nouveau l'environnement proche du mage.

    La réplique ne se fit pas attendre et bientôt il se transforma en torche humaine, sous les yeux horrifiés de la princesse. Comprenez, elle avait naturellement du mal avec le feu. Trop chaud, trop douloureux. Elle se demandait d'ailleurs comment l'autre pouvait ne pas hurler de douleur. Peut-être était-il résistant à la douleur, mais les flammes consumeraient son corps, sauf s'il était doué d'autres capacités que Leah ignorait encore.

    Quoi qu'il en soit, elle décida, car elle ne supportait vraiment pas la vue d'un homme en proie aux flammes, de lui venir en aide. Prudemment, laissant son familier en arrière, elle se défit de sa protection. L'idéal serait quand même de ne pas geler entièrement le mage, mais elle ne pouvait pas vraiment faire autrement. Elle aurait bien tenté de contrôler la température de sa glace pour que celle-ci fonde en approchant le mage, mais avec l'environnement ambiant cela ne serait peut-être pas suffisant.

    Dans le doute, elle tenta tout de même. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que les aeternanos qu'elle propulsa hors de son corps en direction du mage étaient complètement, définitivement aqueux. Elle venait de lancer une gerbe d'eau sur l'homme qui s'éteignit. Totalement déboussolée elle en oublia de se cacher à nouveau derrière son cocon.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Mer 03 Jan 2018, 20:50
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    L'odeur de grillade renforçait la présence de Gluttony. Il commençait à s'impatienter bien qu'il fut un temps soit peu satisfait par la viande bien saignante que je venais à peine d'ingurgiter. Restait deux problèmes à résoudre : me débarrasser du volatile au moins aussi mal en point que moi et éteindre ces satanées flammes.

    La seconde problématique fut bien vite résolue lorsque, une fois de plus, la squatteuse vint m'arroser. Qui lui avait demander une aide quelconque ? Qui ? Et puis me balancer un seau d'eau en plein visage... C'était pour me ridiculiser, sans aucun doute. Je ne voulais pas qu'il se manifeste par crainte de ne pas pouvoir le maîtriser. Après tout, c'est dans sa nature. Mais là, trop c'en était trop. Définitivement.

    Grr... Arrggl... Raaah...

    Pour ne rien arranger, Greed ne me laissait pas beaucoup de liberté. Tant qu'il était actif, j'étais en proie à des sautes d'humeur encore plus marquées. Mes yeux perdirent toute couleur et mon corps pris une couleur terne ressemblant à s'y méprendre à celle d'un cadavre en décomposition depuis des mois, l'odeur en moins.

    Héhé... Ha... Oh... Trooop Taaaard ! Ça va péter !!! Wrath's Obliteration !!!

    Proportionnellement aux dégâts qui me sont infligés ajoutés à la colère bestiale que Wrath incarnait, tout bruit ambiant se stoppa net. L'air fut comme absorbé par mon corps qui gonfla instantanément. Toutes les veines de mon corps ressortaient tels de véritables serpents qui grouilleraient sous ma peau.

    Et l'instant d'après, ce fut le drame. Un bruit comme on ne peut l'imaginer envahit les environs. Une véritable implosion. Toutes les particules qui furent absorbées se virent relâchées à une vitesse rivalisant avec celle de la lumière, ce qui dégagea un rayonnement intense suivi d'une réaction nucléaire en chaîne qui généra une quantité d'énergie incroyable.

    Bien évidemment, cela m'affecta aussi. Dans une moindre mesure, certes, mais devenir sourd, aveugle, se retrouver avec la cage thoracique affaissée, un poumon perforé et les muscles déchirés n'avait rien d'enviable. Fort heureusement, Sloth décida enfin de pointer le bout de son nez.

    Sloth's Snore...

    Sans tarder, je sombrai dans un sommeil profond qui me laissait me régénérer. La seule et unique condition pour que ce sort puisse fonctionner sans contrecoup était d'avoir une source de nutriment suffisamment grande. Et quoi de mieux que le corps pulvérisé d'une vouivre accompagné de quelques flocons de neige ?

    Un steak bleu, ça tente quelqu'un ?

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Ven 12 Jan 2018, 20:41
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.forumactif.com/







    Si la surprise de son attaque avait déconcentré Leah au point d'en oublier les termes du combat, elle retourna bien vite se cacher derrière son cocon quand elle entendit l'homme redoubler de puissance sonore. Faussement intimidée, ou juste par envie, elle se blottit contre son tigre géant qui n'avait pas retrouvé sa taille standard, avant de monter sur son dos, tous deux toujours protégés par la glace. Se penchant à son oreille, elle murmura, sachant parfaitement qu'il la comprendrait - bien qu'il avait perdu l'habitude de lui répondre depuis qu'il avait grandi, peut-être parce qu'il avait constaté que les animaux n'étaient pas censés parler.

    - Tu as vu ça ?

    Elle grattait les poils de la nuque de sa bête quand celle-ci émit un léger grognement, intrigué lui aussi par cette gerbe d'eau qui avait jailli de sa main, mais anxieux face aux deux bestiaux qui se battaient toujours face à eux.

    Dans un excès de prudence, elle doubla leur protection d'un cocon bien plus parfait, bien plus solide, alors que le mage devant eux semblait mu par une folie beaucoup trop grande pour être contenue. Tobias se terra à moitié sous la neige et Leah s'allongea plus sérieusement sur son poil, de quoi prévenir le plus de dégâts éventuels possibles.

    La scène qui se déroulait devant eux continuait de s'enfoncer toujours plus dans le gore, tellement que Leah ne fut touchée par l'attaque au'au niveau de l’ouïe, n'ayant pas osé regarder. Le cocon tint le choc, naturellement, mais cela avait été impressionnant tout de même. Une fois le calme revenu, le mage à terre et la vouivre déchiquetée, les deux êtres blancs sortirent de leur cachette et s'approchèrent. Une fois sur qu'il ne risquait plus rien, Tobias avait gaiement croqué dans la vouivre, mais la reine restait sur ses gardes.

    - Fais attention, il n'est pas mort.

    Elle s'approcha doucement de son corps, curieuse mais dégoûtée, ne sachant trop quoi en faire.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Ven 12 Jan 2018, 21:12
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Il fallut bien une bonne grosse demi-heure, le temps que les blessures guérissent avant que Thorn ne reprenne esprit. L'ensemble de ses souvenirs proches s'engouffrèrent dans sa tête, ce qui lui donna la mine typique des personnes ayant la gueule de bois.

    Quelques instants plus tard, lorsqu'il fut enfin totalement mentalement remis, il se leva. Il pouvait à nouveau se mouvoir, mais hors de question de lancer quelconque sort avant au moins 36 heures, le temps que toutes les blessures aient totalement disparues et que sa réserve magique soient à nouveau pleine.


    Me relevant, la première chose qui m'oppressa fut la faim tiraillant mon estomac. Heureusement, j'avais toujours dans les narines l'odeur du sang de la carcasse gisant non loin.

    Je vis ensuite la jeune femme à qui je n'avais rien demandé non loin à faire que sais-je, son animal, un félin blanc, semblant me surveiller. S'il me restait suffisamment de forces, je lui aurais arraché les yeux. De quel droit divin pouvait-il disposer pour me fixer ainsi ? Ne me souciant guère plus de ces énergumènes pour le moment, je me plaçais face à la viande qui n'attendait qu'à être mangée. Gluttony m'accompagna et m'aida à faire disparaitre une bonne dizaine de kilogrammes de chair encore fraîche.

    Repus, je pris le temps de m'étirer avant d'enfin aller parler à l'autre personne du sexe inférieur. Question politesse, je pouvais repasser. Mais qui a besoin d'être poli face à un être inférieur ?

    Je suppose que je devrais vous tue-mercier. Alors si vous n'avez rien à me dire, passez votre chemin. Je suis fatigué, mais je n'hésiterai en aucun cas à vous violer, vous écorcher, vous arracher vos seins pour les manger, vous violer à nouveau, vous égorger, me baigner dans ce qu'il vous restera de sang avant de vous brûler. Ou je n'en ferai rien. Peu importe... Ou pas.

    Mon monologue, complètement insensé et n'ayant que peu de poids au vu de mon état avait néanmoins parfaitement décrit mes sautes d'humeur. De la rage, de la gratitude, de l'indifférence, de la lassitude, de la perversité, de la démence, de la colère et puis plus rien. Mon visage suivait à la perfection ces différents états d'âmes qui s'enchaînèrent dans un tempo effroyable.

    Comment réagir face à un tel être ?

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé







    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut