RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    [Encyclopédie] Mythes et Légendes






    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    [Encyclopédie] Mythes et Légendes par Nina Andersen le Mar 06 Juin 2017, 17:26
    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    MYTHES ET LÉGENDES D'HUMANITAS




    Seront recensés ici l'ensemble des mythes et légendes d'Humanitas n'ayant pas trait au background déjà élaboré par Raziel – lequel a son sujet attitré ici-même de toute manière ! En d'autres termes, il s'agit des mythes et légendes évoqués et construits directement au fil des RPs.

    La fiche type à reprendre pour chaque mythe ou légende, et à soumettre par MP à un membre du staff, se trouve ci-dessous. Le rendu devra comporter les informations demandées par la fiche type dans l'ordre – les catégories précédées d'une étoile * sont obligatoires. Néanmoins, carte blanche concernant le nombre de Sous-titres (1.1, 2.4.1 etc.) !

    Une modification ou un ajout peuvent être apportés par n'importe qui à n'importe quelle fiche. La demande devra être faite par MP à un membre du staff qui pourra se charger de l'appliquer.

    Attention : Si un terme ou un nom utilisé est déjà présent sous forme d'entrée dans l'Encyclopédie, un lien devra être mis en gras.
    Les images devront être placées sous lien grâce à la balise adaptée. Cela évitera que les pages soient trop lourdes à cause du poids des images !


    Code:
    [center][size=24](NOM DU MYTHE OU DE LA LÉGENDE)[/size][/center]

    [quote="Nom de l'auteur"]« Citation relative au mythe ou à la légende. »[/quote]

    (INTRODUCTION OU RÉSUMÉ RAPIDE)

    [spoiler=SOMMAIRE ]
    [b]*1. Repère temporel[/b]

    [b]*2. Background[/b]

    [b]3. Personnages relatés[/b]

    [b]4. Objets relatés[/b]

    [b]5. Divers[/b][/spoiler]

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    SOMMAIRE




    —> Asgard

    Revenir en haut Aller en bas



    avatar
    Volonté d'Asgard
    Voir le profil de l'utilisateur







    ASGARD
    /!\ Cet article peut contenir des spoilers /!\

    @Nina Andersen a écrit:« Asgard ? Tu veux dire que cet endroit serait lié à mes runes ? Quelles pouvaient être les limites de cet homme, enfin... ? Je comprends mieux pourquoi les ancêtres le considéraient comme un dieu. »

    Asgard est une cité antique nichée dans les montagnes de Pergrande, non loin de la frontière d’Iceberg. Cette ville dont ne subsistent que les ruines est liée à trois légendes différentes... bien plus réelles que l’on pourrait l’imaginer.

    C’est aussi le nom donné par défaut au Fondateur, un homme fortement lié aux Anges, dont le véritable patronyme reste inconnu.


    Spoiler Nina – Entraînement 14 :
    Asgard est son véritable nom. Il n'est pas seulement lié aux Anges : il en était un lui-même.


    SOMMAIRE :


    1. Repère temporel

    Nul ne saurait dater exactement l’ère d’Asgard et les écrits les plus anciens datent de plusieurs centaines d’années déjà et aucune information plus précise n’a jamais été connue, en tout cas publiquement.

    2. Background


    2.1. Les Runes asgardiennes

    @Nina Andersen a écrit: « Les muses asgardiennes étaient, selon la légende qui, visiblement, était plus fondée que n’importe laquelle, onze puissantes sœurs mages, filles d’un homme si puissant qu’il n’en serait pas humain. Ces muses étaient régentes de la cité d’Asgard, ancienne ville fondée et détruite par ces mêmes muses après la création de runes qui s’avérèrent constituer leur plus grande œuvre mais aussi leur pire échec. En effet, originellement créées afin de renforcer et épauler les guerriers durant les batailles, ces runes, au nombre de dix et aujourd’hui objets de mes convoitises, avaient pour défaut justement qu’elles n’étaient pas réellement dix. La dernière muse, considérée comme corrompue par ses consœurs et traitée comme marginale, n’aurait pas eu de symbole, n’aurait pas pu participer à la protection de sa patrie qu’elle chérissait malgré tout. Cette dernière créa néanmoins la onzième rune, maudite, et la déploya en guise de vengeance, semant l’ivraie dans la fratrie au pouvoir. Ce fut alors la guerre au sein même d’Asgard, laquelle ne subit d’assauts d’abord que de coalitions formées entre les muses, avant que celles-ci n’éclatent pour laisser place à onze partis et un chaos démesuré. Le père aurait eu vent du désastre et mis fin, grâce à son pouvoir, à la bataille qui aurait pu avoir une issue bien plus dramatique sans son intervention. En guise de sentence sur chacune de ses filles, l’homme les condamna toutes à un jugement unique, à savoir le scellement de la rune dont elles étaient l’origine au terme d’un exil, dans un endroit du monde tenu secret à quiconque n’appartenant pas à la famille et chaque fois différent. La plus âgée seulement fut contrainte de rester sur les ruines encore fumantes d’Asgard, cela pour purger la ville et implorer le pardon aux âmes des habitants. Pour cela, elle profita de l’élément de son glyphe, la pluie, Úr, associé à son tempérament tantôt serein, tantôt frénétique. Elle médita au centre du champ de bataille, trempé par un orage inaltérable, après avoir perdu sa capacité à mouvoir ses doigts tant elle avait bâti de tombes peu avant. Le livre raconte qu’aux portes de la mort, à l’issue de son oraison, elle prononça une dernière fois l’incantation de sa rune, dans une dernière volonté irresponsable de perpétuer son erreur. Chaque mage qui restituera cette psalmodie, seul sous un orage, rencontrera l’âme errante de cette muse au cœur trop lourd pour quitter son tourment. C’étaient là les termes du livre, la conclusion du mythe. »

    L'acquisition d'une rune se fait dans la douleur. L'absorption de l'âme d'une muse, prisonnière de son lieu d'exil, se fait par la force et, bien souvent, le mage récepteur n'a pas les capacités d'accueillir facilement en lui une âme angélique. Même s'il est très puissant.


    Spoiler Nina – Entraînement 15 :
    De plus, les âmes des muses sont capables de parler et ressentir la marque de leurs sœurs. Ainsi elles peuvent posséder modérément l'esprit d'une personne pour la mener à eux.

    2.2. Le Hvergelmir

    Dimension entière, extraplanaire, crée par Asgard lui-même. Elle recèle bien des mystères mais une chose est certaine : quiconque viendra à bout des huit Élivágars élémentaires, gardiens des dimensions, et récupérera les sceaux associés, pourra formuler un vœu et le voir exaucer.

    Néanmoins, les seaux seuls sont insuffisants. En effet, sans la Clé, un collier serti d’une pierre précieuse bleue et de dragons d’or, l’ouverture du Cœur du Hvergelmir est impossible.


    Spoiler Nina – Entraînement 14 :
    Au moment où Zélos atteint le cœur du Hvergelmir dans l'espoir de réaliser son funeste souhait, Nina comprend que le Cœur est corrompu. Celle-ci se sacrifie afin que le Cœur n'exauce pas le vœu de Zélos et n'utilise pas son corps pour obtenir enfin la magie nécessaire à devenir Asgarg, mais l'interruption du processus par Nina cause un choc énergétique. C'est la fin du Hvergelmir qui se brise et expulse Nina, Zélos et Igni.

    Malheureusement, le choc énergétique a également causé la fusion des corps de Nina et Zélos, comme initialement le Hvergelmir désirait absorber le magicien.

    2.3. Yggdrasil

    À venir.

    2.4. Asgard


    Spoiler Nina – Entraînement 14 – L'histoire d'Asgard :

    @Nina Andersen a écrit:« Asgard était un homme bon. La définition même d’un Ange, créature irréprochable en théorie mais bien rarement en pratique. Lui, en revanche, aurait pu être le meilleur d’entre tous... S’il n’avait pas été aussi féru des humains.

    Les millénaires ont fait évoluer les mentalités, mais auparavant, les Anges voyaient d’un bien mauvais œil les engeances impures de leur Créateur. Il était mal vu de s’y intéresser. Pis. S’y mêler, passible d’exil.

    C’est cela que subit Asgard, sans tenter de se révolter.

    Sur Terre, dans le monde des Hommes, il trouva sa place au fil des années. Il contempla ces créatures pourtant haïes. Qu’il aurait aimé... Oui, il aurait tant aimé rejoindre le Ciel pour décrire aux Anges la réalité de ces humains !

    Capables de tout. Du pire comme du meilleur. La même personne pouvait être louable de toute vertu et commettre, le lendemain, le pire des vices, pourtant... Jamais un seul individu n’attisait pas la curiosité de l’Ange. Chaque être qu’il rencontrait lui donnait le sourire à sa manière. Même les pires individus le fascinaient. Comme un enfant étudiant les insectes dans son jardin.

    Mais il fallait être honnête. Bien que le Mal se trouvât en chacun, il n’était pas Bon de ne point agir. Asgard bâtit une maison au cœur d’une montagne de la terre des Hommes. Les années passèrent et la maison devint un hameau, le hameau un village et le village une ville. Il la nomma Idavoll. Ce n’est qu’à sa mort qu’elle devint Asgard.

    Il fit pousser un arbre, qu’il appela Yggdrasil. Lui voulait que cet arbre vive avec les Hommes pour retracer leur histoire ainsi, si un Ange de chez lui se rendait finalement sur Terre, il connaîtrait les humains. C’était pour lui le premier pas d’une ère d’acceptation.

    Finalement, peu avant la fin de sa vie, il déploya ses pouvoirs à la création d’un havre. Dans une autre dimension, disséminée aux quatre coins du monde, il dessina neuf sanctuaires. L’eau, l’air, le feu, la terre, la glace, la foudre, la lumière, les ténèbres, puis le Cœur. Car le cœur des Hommes était aussi varié que les éléments qui composaient le monde. Chaque fois qu’un humain vaincrait les huit épreuves, il aurait le droit de formuler un vœu. Le Cœur du Hvergelmir, à l’époque, n’avait que la capacité de répondre aux Bons souhaits.

    Mais à la mort d’Asgard, le Cœur du Hvergelmir sombra. Au fil des siècles, il devint plus égoïste, jusqu’à désirer prendre la place d’Asgard. Pour cela, il avait besoin de puissance. D’abord, il eut le pouvoir de resusciter... Puis celui de satisfaire les Mauvais vœux, les vœux égoïstes. Les Hommes se succédaient et sa puissance augmentait.

    C’est en ce jour qu’elle fut brisée. »

    3. Personnages relatés

    Nina Ansersen possède à l’heure actuelle quatre des onze runes asgardiennes (Ùr, Ēoh, Hægl et ᚦorn) et, avec Zélos Wilder, a exploré trois donjons du Hvergelmir (Gunnthrá, du feu, gardé par l’Élivágar Gunther ; Svöl, de la terre, gardé par l’Élivágar Savel) ; Ylgr, de l'air, gardé par l'Élivágar Ylga. Ce dernier en a déjà exploré trois précédemment (le donjon de glace, celui d’eau et celui de foudre). Ces deux-là se sont associés car Nina avait en sa possession la Clé, en héritage de sa mère.

    4. Objets relatés

    Les huit sceaux donnés par les Élivágar ainsi que la Clé du Cœur en ce qui concerne le Hvergelmir ;

    Les huit livres issus d'Yggdrasil ;

    Le tome écrit juste à la fin de l'ère d'Asgard, trouvé par Nina.

    5. Divers

    Les ruines de la cité antique d’Asgard se trouvent en Pergrande, près de la frontière avec Iceberg. Des chercheurs tentent en vain de reconstituer leur mystère.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: [Encyclopédie] Mythes et Légendes par Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé







    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut